Les fêtes de fin d’année sont passées. Peut-être avez-vous profité du repas de Noël ou de la Saint-Sylvestre pour échanger avec vos grands-parents, vos parents, vos oncles et tantes sur tel ou tel souvenir familial, sur tel événement marquant du parcours d’un aïeul, sur un souvenir qui vous touche vous plus particulièrement. Ces moments sont précieux tant pour eux que pour vous. Ils sont fédérateurs. Ils permettent de renouer avec votre histoire personnelle, avec vos origines familiales. Mais que reste-t-il de toute cette émergence d’images, de photos, de noms, dates et lieux? Parfois seulement des bribes, car entre-temps on a oublié les détails de l’événement relaté; les contours des souvenirs deviennent plus flous au fil du temps. Ne serait-ce pas le moment, maintenant que les fêtes et les grands repas sont digérés de coucher sur le papier les récits encore assez frais dans votre mémoire? Et mieux encore, pourquoi ne pas demander à ces personnes qui ont relaté les anecdotes, ressuscité vos aïeux le temps des agapes pour qu’elles précisent à leur tour leurs souvenirs en les enregistrant sur un support audio ou video ou en les portant dans un carnet. Il sera toujours temps dans un deuxième temps de les illustrer par des photos retrouvées dans les albums de famille.

Retour à la liste des actualités