Sandra Schuhler-Bastian

Titulaire d’un DEA de Relations Internationales, ainsi que d’une maîtrise de Sciences Politiques et de Droit, c’est pendant mon cursus universitaire que j’ai découvert le vrai plaisir d’écrire.

Plusieurs mémoires d’études, des articles de presse et d’autres écrits ont forgé ma plume. Et c’est presque naturellement que je me suis dirigée quelques années plus tard vers la biographie.

L’intérêt que je porte aux gens, aux histoires, mais aussi mes qualités d’écoute et de discrétion ont fait que depuis longtemps, les personnes qui me connaissent m’affublent de la casquette de confident.

C’est ainsi que progressivement j’ai prêté ma plume pour écrire sur les autres, pour eux.

Entre-temps, j’ai exercé successivement diverses activités professionnelles à responsabilité sur le territoire français et à l’étranger. Passionnée d’histoire en général, et de celle de ma région en particulier (l’Alsace), j’ai également passé le concours de guide-interprète régional que j’ai réussi, gage de mes bonnes connaissances culturelles, historiques, sociologiques et architecturales sur ce territoire à l’est de la France au passé si riche et mouvementé.

Puis à un carrefour de ma vie, personnelle et professionnelle, qui correspondait au basculement de la vingtaine à la trentaine, j’ai décidé de ne plus me contenter de l’écriture comme d’une passion annexe, au même titre que l’exercice d’un sport, mais d’en faire mon métier.

Consciente de la richesse du patrimoine culturel familial, de la nécessité de sa transmission aux jeunes générations, de l’utilité de l’ouverture du dialogue intergénérationnel tant pour les jeunes que pour les moins jeunes, c’est à la suite d’un déclic, que j’ai franchi le pas en m’installant en 2002 comme écrivain-biographe puis comme éditrice.